Qui est Damien de Veuster ?

Prêtre – Religieux Picpus (✝ 1889)

Né à Tremelo (Belgique) le 03.01.1840 Retourné à Dieu le 15.04.1889 à Molokaï (Hawaï) Béatifié le 04.06.1995 par Jean-Paul II à Bruxelles.

Joseph de Veuster naît dans une famille belge de langue flamande au village de Tremelo en 1840. Il est le septième de huit enfants dont quatre entreront en religion. Il suit l’un de ses frères dans la Congrégation des Sacrés Coeur de Jésus et Marie (ou Pères de Picpus), prenant le nom de Damien. Il y développe son amour de l’adoration eucharistique qui sera son seul soutien dans les heures de solitude, et son amour de la Sainte Vierge.

Dans son ardeur missionnaire, le jeune religieux s’adresse directement au supérieur général et obtient la permission de partir, à la place de son frère tombé malade, dans la mission nouvellement fondée aux îles Hawaï. Il s’embarque avant même son ordination sacerdotale qui lui sera conférée à Honolulu.

Le gouvernement avait regroupé d’autorité tous les lépreux de l’archipel dans l’île Molokaï, le Père Damien est choisi parmi d’autres volontaires pour assurer une présence sacerdotale dans cet enfer de désespoir et de misère morale. Il organise alors la vie religieuse, sociale et fraternelle dans cette île mise au ban de la société. Il se solidarise avec les lépreux (il aimait dire: « nous les lépreux ») et même, malgré ses précautions, il est atteint à son tour par la maladie. “Qu’il est doux de mourir comme un enfant du Sacré-coeur”, disait-il à son dernier jour. Il avait souhaité que ce fut le jour de Pâques; ce fut le Lundi Saint, 15 avril 1889.

Source : Abbaye Saint Benoît de Port-Valais

« Construire un monde plus juste en solidarité avec les plus pauvres »

Le Père Damien: Le plus grand Belge de tous les temps (Action Damien)

Béatifié par le Pape Jean-Paul II le 4 juin 1995

Biographie sur le site site officiel de la Province de France des Frères et du Secteur France des Soeurs de la Congrégation des Sacrés-Coeurs  (dite de Picpus).

Il est canonisé le 11 octobre 2009 et une ‘année Damien’ s’est ouverte à Louvain le 10 mai 2009.

Canonisation de Jeanne Jugan et de Damien de Veuster – dossier sur le site internet de l’Eglise catholique en France. « Le Père Damien, dans le siècle Jozef De Veuster, membre de la Congrégation des Sacrés Coeurs de Jésus et de Marie, a quitté sa terre natale, les Flandres, pour annoncer l’évangile aux îles Hawaii et a consacré la dernière partie de sa vie aux lépreux sur l’île de Molokaï, devenant lui-même lépreux.

En ce 20e anniversaire de la canonisation d’un autre saint belge, le Frère Mutien-Marie, l’Eglise en Belgique – a relevé Benoît XVI dans son homélie – est unie une nouvelle fois pour rendre grâce à Dieu pour l’un de ses fils reconnu comme un authentique serviteur de Dieu. Nous nous souvenons devant cette noble figure que c’est la charité qui fait l’unité: elle l’enfante et la rend désirable. À la suite de saint Paul, saint Damien nous entraîne à choisir les bons combats (cf. 1 Tim 1, 18), non pas ceux qui portent la division, mais ceux qui rassemblent. Il nous invite à ouvrir les yeux sur les lèpres qui défigurent l’humanité de nos frères et appellent encore aujourd’hui, plus que notre générosité, la charité de notre présence servante. »
(source: Radio Vaticana – Cinq nouveaux saints pour l’Eglise universelle – 11 octobre 2009)

La fête liturgique de Saint Damien de Molokaï est le 10 mai:

Il aurait été logique de fêter Damien au jour de sa mort (Dies Natalis), le 15 avril. Mais, désirant mettre en relief la figure de Damien, lors de la béatification de l’Apôtre des Lépreux en 1995, et souhaitant éviter que celle-ci ne tombe lors de la Pâque, Jean-Paul II, a souhaité fixer ce jour au 10 mai. Cela correspond à l’arrivée de Joseph Damien de Veuster à la léproserie de Molokaï. (site de la congrégation des sacrés coeurs de Jésus et de Marie – Picpus – France) À Kalawao, dans l’île de Molokai en Océanie, l’an 1889, Damien de Veuster, prêtre de la Congrégation des Missionnaires des Saints Coeurs de Jésus et de Marie, qui se dévoua tellement de tout son coeur au service des lépreux qu’il contracta lui-même la lèpre et en mourut.

Martyrologe romain

le Bienheureux P. Damien de Veuster descendit dans la léproserie de Molokai – considérée alors « le cimetière et l’enfer des vivants » – et, dès sa première prédication, il embrassa tous ces malheureux en disant simplement: « Nous lépreux. » Et au premier malade qui lui dit: « Attention, Père, vous pourriez attraper mon mal », il répondit: « Mon fils, si la maladie m’emporte le corps, Dieu m’en donnera un autre. »
site du Vatican

pour approfondir la vie de Damien :
– lien internet : http://www.ssccpicpus.fr/

– livres disponibles aux oeuvres de St Damien (ouvert chaque dimanche en fin de messe) :
– « « Petite Vie du Père Damien », Père Bernard Couronne, ss.cc, DDB
– « le Père Damien », Hilde Eynikel, édition Le CERF
– « BD su le Père Damien »

consulter aussi le blog en anglais :
http://leperpriest.blogspot.fr

2f523fc291e61b08fcf6f01f44996913ggggggggggggggggggggggggg